le-blog-de-Bernard-Cadeau Bernard-Cadeau

ÉDITO

Agent immobilier depuis plus de 30 ans, past-président élu d’ORPI, dont j'ai été à la tête pendant 12 ans, je souhaite aujourd’hui partager avec vous la vision de mon métier et mes convictions.

Le logement est un sujet au cœur de la vie des gens et trop important pour être passé sous silence ! Ce blog est avant tout un lieu de réflexion autour des grands enjeux inhérents au secteur : environnement, tendances "sociétales", révolution digitale, aménagement du territoire.

Le logement mérite à mes yeux d’être (re)mis au centre des débats.

Bernard Cadeau



ET MAINTENANT ?
par Bernard Cadeau, le 15 mai 2020

Les records de 2019 évoqués dans ces colonnes en début d’année sont si loin ! Oublions !


Mais les défis demeurent. Deux au moins appellent des commentaires : le digital et les prix ou plus généralement l’évolution du marché.

Les crises ont en commun de confirmer des tendances et de pousser les acteurs à se réinventer, histoire que le jour d’après ne ressemble pas au jour d’avant ! Agilité et réactivité sont de mise !

Pourquoi l’industrie immobilière échapperait elle à cette règle ?

La réponse est « non » et c’est exactement ce qui vient de se produire .Il existe bel et bien une évidence digitale et numérique. Les professionnels qui ont pu garder le contact avec les clients, l’ont principalement fait grâce aux outils digitaux, les ventes en instance ont été authentifiées via la signature électronique et le partage sécurisé des documents et grâce aux possibilités offertes par le télétravail, tant chez les professionnels que chez les notaires. C’est bien une digitalisation des processus de vente et de dématérialisation de la transaction qui est en marche. Certains l’ont déjà intégré dans leur action commerciale, d’autres y viendront rapidement.

Les outils digitaux des professionnels, tels la visite virtuelle, l’estimation en ligne,la signature électronique, la géolocalisation (et la liste est longue), ne sont plus depuis longtemps des gadgets pour « early adopters », mais constituent bel et bien des atouts majeurs pour le professionnel. Ce sont des accélérateurs de solutions, facteurs de productivité, au service d’une meilleure expérience client.

N’oublions pas que dans le même temps, les attentes de nos clients ont évolué ; ils exigent un parcours fluide, sans perte de temps, dans une transparence et une indépendance totales. Nous nous devons de nous adapter à ces nouveaux usages. Les millénials sont tous » digital natives »: nés avec internet, ils l’utilisent en permanence .Dans les cinq années à venir, ils représenteront 70% de nos clients !

S’il nous fallait un dernier élément de preuve de cette évidence digitale et numérique, tournons-nous vers les très nombreuses Start up qui entendent proposer des solutions à nos clients : elles reposent exclusivement sur des modèles nouveaux, et certaines se positionnent en réelles concurrentes. 

Pour autant, et c’est fondamental, tous ces outils ne trouvent leur quintessence que dans leur utilisation par l’homme. L’humain doit rester et restera au centre de la relation entre ses clients. Gagner en rapidité, en souplesse, en création de valeur, en gain d’énergie oui bien sûr, mais dématérialiser totalement la transaction : non bien sûr ! Qui accepterait aujourd’hui d’acheter sa résidence principale, au vu d’une vidéo (aussi belle soit elle) sans visiter physiquement le bien ? 
Le second sujet, les prix, est sans doute plus difficile à cerner et il faut faire preuve d’une grande humilité face aux nombreuses questions encore sans réponse.

Crise ou pas, une correction était nécessaire, car le pouvoir d’achat réel de nos clients n’aurait pas suivi l’augmentation du marché.
La crise va certainement accentuer ce phénomène, mais ce ne sera pas uniforme.

Rappelons que les projets immobiliers n’ont pas disparu durant ces deux mois de confinement. La très grande majorité est seulement décalée et les premiers jours du dé confinement ont marqué l’intérêt aigu des clients pour leur projet ; y aurait-il transformation concrète et massive en acquisitions ? Il est prématuré de répondre.

Parmi les nombreuses questions sans réponse citons : le marché de l’emploi et le nombre de chômeurs, le comportement des épargnants (très nombreux ) ; vont-ils utiliser cette épargne ou bien la conserver en prévision d’un futur incertain ? Les banques, très sollicitées pour les entreprises, auront-elles un regard bienveillant et volontaire sur les demandes de crédit des particuliers ? Comment rebondir dans un marché de vendeurs qui va sans doute muter vers un marché d’acquéreurs ? Quand pouvons espérer un retour à une activité « normale » ?

Mais les nouvelles habitudes de vie et de travail, vont peut-être redessiner une nouvelle géographie des marchés, autour d’une nouvelle qualité de vie, comme par exemple, les villes moyennes bien desservies à proximité raisonnable des grandes métropoles, ou les résidences secondaires qui incarnent le rêve de la maison à la campagne avec jardin et pourraient se muer en résidences principales via le télétravail. Se profile ainsi, une redéfinition des territoires, dont il est encore trop tôt pour apprécier l’impact sur les prix, mais qui pèsera sur les marchés.

Une constante pour conclure sur une note optimiste et réaliste à la fois : une fois encore l’immobilier et le logement ont démontré leur résilience et leur valeur refuge ; celles et ceux qui ne croient plus à la bourse et aux placements financiers ont toujours confiance dans la pierre quoiqu’on en dise. Actif tangible et non délocalisable,le logement n’a pas fini de séduire ! 

0 commentaire


Aucun commentaire pour le moment.
Commentaire enregistré

derniers tweets
FILTRES

INFORMATIONS LÉGALES 

1. Présentation générale
En vertu de l’article 6 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, il est précisé aux utilisateurs du site www.blogimmobilierorpi.com l’identité des différents intervenants dans le cadre de sa réalisation et de son suivi :

Propriétaire : Bernard Cadeau
Créateur : Thomas Marko & Associés
Responsable publication : Bernard Cadeau

Le responsable publication est une personne physique ou une personne morale.

Hébergeur : OVH – 2 rue Kellermann 59100 Roubaix

2. Conditions générales d’utilisation du site et des services proposés.
M. Bernard Cadeau dispose d’une obligation de moyens en terme d’accessibilité de service et met en place les structures nécessaires pour rendre le site www.blogimmobilierorpi.com accessible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

Néanmoins, M. Cadeau peut suspendre l’accès sans préavis, notamment pour des raisons de maintenance et de mises à niveau. M. Cadeau n’est en aucun cas responsable des éventuels préjudices qui peuvent en découler pour l’utilisateur ou tout tiers.
M. Cadeau peut à tout moment supprimer tout ou partie de ses services ou en modifier leurs teneurs notamment pour des raisons techniques, et cela sans préavis.

3. Description des services fournis.
M. Cadeau s’efforce de fournir sur le site www.blogimmobilierorpi.com des informations aussi précises que possible. Toutefois, il ne pourra être tenue responsable des omissions, des inexactitudes et des carences dans la mise à jour, qu’elles soient de son fait ou du fait des tiers partenaires qui lui fournissent ces informations ou encore des liens vers lesquels il peut rediriger.

4. Propriété intellectuelle et contrefaçons.
M. Cadeau est propriétaire des droits de propriété intellectuelle ou détient les droits d’usage sur tous les éléments accessibles sur le site.

5. Limitations de responsabilité.
M. Cadeau ne pourra être tenue responsable des dommages directs et indirects causés au matériel de l’utilisateur, lors de l’accès au site www.blogimmobilierorpi.com. M. Cadeau ne pourra également être tenue responsable des dommages indirects consécutifs à l’utilisation du blog.

M. Cadeau se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire jugé inapproprié en cas de message à caractère raciste, injurieux, diffamant, ou pornographique, quel que soit le support utilisé (texte, photographie…).

6. Gestion des données personnelles.
En France, les données personnelles sont notamment protégées par la loi n° 78-87 du 6 janvier 1978, la loi n° 2004-801 du 6 août 2004, l’article L. 226-13 du Code pénal et la Directive Européenne du 24 octobre 1995.

A l’occasion de l’utilisation du site www.blogimmobilierorpi.com, peuvent êtres recueillies : l’URL des liens par l’intermédiaire desquels l’utilisateur a accédé au blog, le fournisseur d’accès de l’utilisateur, l’adresse de protocole Internet (IP) de l’utilisateur.

En tout état de cause M. Cadeau ne collecte des informations personnelles relatives à l’utilisateur que pour le besoin de certains services proposés par le blog.
Conformément aux dispositions des articles 38 et suivants de la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, tout utilisateur dispose d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données personnelles le concernant, en effectuant sa demande écrite et signée, accompagnée d’une copie du titre d’identité avec signature du titulaire de la pièce, en précisant l’adresse à laquelle la réponse doit être envoyée.

7. Liens hypertextes et cookies.
Le site www.blogimmobilierorpi.com contient un certain nombre de liens hypertextes vers d’autres sites, mis en place avec l’autorisation de M. Cadeau. Cependant, il n’y a pas la possibilité de vérifier le contenu des sites ainsi visités, et il ne sera assumer en conséquence aucune responsabilité de ce fait.

La navigation sur le site www.blogimmobilierorpi.com est susceptible de provoquer l’installation de cookie(s) sur l’ordinateur de l’utilisateur. Les données ainsi obtenues visent à faciliter la navigation ultérieure sur le site, et ont également vocation à permettre diverses mesures de fréquentation. L’utilisateur peut refuser les cookies en configurant son ordinateur. Le refus d’installation d’un cookie peut entraîner l’impossibilité d’accéder à certains services
8. Droit applicable et attribution de juridiction.
Tout litige en relation avec l’utilisation du site www.blogimmobilierorpi.com est soumis au droit français. Il est fait attribution exclusive de juridiction aux tribunaux compétents de Paris.

8. Les principales lois concernées.
Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, notamment modifiée par la loi n° 2004-801 du 6 août 2004 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés.

Loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique.